• S05E02

    Épisode 43 : Les sentiments de Stephanie 

     

    Stéphanie s’occupe de Lily qui avait maintenant 1an, elle adore courrir partout dans la maison. C’est une vraie petite chipie.

    Stéphanie : Lily, calme-toi un peu, ma chérie

    Lily: Hi! Hi! Hi !

    Stéphanie (parlant plus fort): C’est pas vrai, Lily, ça suffit maintenant

    Lily : Ouin ! Ouin !

    Anzu : C’est une vraie coquine, cette Lily !

    Stéphanie : Oh ! Ca oui !

    Anzu : Il faut que je te parle !

    Stéphanie : Oui, je t’écoute !

    Anzu : Il s’agit de Lionel, je vois que tes sentiments grandissent.

    Stéphanie (baissant la tête) : Au début, je me disais que voir Lionel heureux avec Sakura me suffisait mais plus le temps passe et plus mes sentiments grandissent maintenant, je veux être avec….Lio---nel, c’est égoïste de ma part (elle se mit à pleurer). Je sais plus quoi faire ?

    Anzu (prenant Stéphanie dans ses bras) : Tu devrais en parler à Lionel !

    Stéphanie (un peu calmée) : Peut-être !

    Lily : Mama ?!

    Stéphanie : Lily ?

    La porte s’ouvrit et Lionel entra, Stéphanie se leva…

    Lionel : Salut les filles !

    Anzu : On s’est déjà vu ce matin !

    Lionel (souriant) : Et alors ?

    Anzu : Rien !

    Dix minutes plus tard,

    Stéphanie : Le repas va être prêt !

    Lionel : Il n’a pas brûlé aujourd’hui ! C’est super !

    Stéphanie (en mini colère) : Lionel !

    Lionel : Ha ! Ha !

    Lily : Hi ! Hi !

    Stéphanie : C’est ça, moquez-vous de moi !

     

    Chez Sakura, Dominique se trouvait dans se chambre avec sa femme (enfin son fantôme)….

    Nathalie : Sakura a bien grandie !

    Dominique : Elle te ressemble de plus en plus !

    Nathalie : Elle va devoir bientôt partir !

    Dominique : Partir ?

    Nathalie : Déménager pour former sa propre famille !

    Dominique : Oui, je serais là pour l’aider

    Nathalie : Je sais

    Voix : Papa, le repas est prêt

    Dominique (criant) : J’arrive Sakura !

    Nathalie : A tout à l’heure !

     

    Sakura : Kéro, Suppy, dépêchez-vous sinon pas de désert !

    Les deux gardiens qui jouaient aux jeux vidéo accoururent très vite….

    Kéro : On est là, Sakura

    Suppy : C’est dommage que Yué ne puisse pas boire ni manger

    Kéro : Ouais !

    Sakura : Peut-on faire quelque chose ?

    Suppy : Malheureusement non !

    Sakura, Dominique, Suppy et Kéro mangèrent des beignets de crevette sous les yeux de Yué…

     

    Chez Tiffany, elle mange en compagnie d’Anthony, son père, Antoine , Samantha et son ami, Marc…..

    Anthony : Tiffany, il faudra que je te parle ?

    Tiffany (inquiète) : C’est rien de grave ?

    Anthony : Oh ! Non, pas du tout !

    Une fois seuls dans la chambre de Tiffany, Anthony et elle purent enfin discutaient….

    Anthony : Te sens-tu différente ces derniers temps ?

    Tiffany : Non, pas spécialement, pourquoi ?

    Anthony : Et bien, depuis qu’on est rentré de Spira, tu dégages une aura de magie, très faible, elle ressemble un peu à la mienne !

    Tiffany : A celle de Clow !

    Anthony : Oui, pourquoi ?

    Tiffany : Quand nous étions sur la plage de Spira, j’ai fait un drôle de rêve, j’ai rêvé de Clow Reed, il a dit que je devais veiller sur toi et Sakura et une boule de lumière est rentrée dans mon cœur. Voilà c’est tout !

    Anthony : Pourquoi ne pas en avoir parler plus tôt ?

    Tiffany (confuse) : Je sais pas, je suis désolée !

    Anthony : C’est pas grave, je me demande bien quels pouvoirs, il t’a donné ?

    Tiffany : Moi aussi !

     

    Stéphanie ne parvenait pas à s’endormir, elle sortit de sa chambre et trouva Lionel dans la cuisine.

    Lionel : Tu n’arrives pas à dormir, Steph ?

    Stéphanie : Je….J’ai ….Je voudrais te parler !

    Lionel : Oui, tu veux t’asseoir ? Je prépare une tisane ?

    Stéphanie : Oui, je veux bien !

    Elle s’assit, Lionel, au bout de cinq minutes, servis le thé et s’assit également…

    Lionel : Qu’avais-tu à me dire ?

    Stéphanie (confuse) : Voilà, je suis retomber amoureuse de toi !

    Lionel (surpris) : ……

    Stéphanie : Je sais que tu es avec Sakura et je ne veux pas nuire à votre couple, j’ai bien réfléchis, je vais m’en aller, je vais retourner à Hong-Kong, je pense que je pourrais mieux t’oublier !

    Lionel : ….

    Stéphanie : …..

    Lionel : Je ne sais pas quoi dire Stéphanie, mais tu sais ça peut être dur de repartir !

    Stéphanie : Je sais, maman ne veut plus me voir mais….

    Lionel : Je pense que c’est moi qui vais partir, je vais déménager ma mère acceptera surement de m’aider.

    Stéphanie : Je suis contente d’avoir pu enfin te parler, Lionel, je suis triste mais soulagée, merci.

    Lionel : Steph, je t’aime beaucoup, je suis ton ami.

    Stéphanie : Merci !

    Elle se leva et alla dans sa chambre pour pleurer, Lionel resta dans la cuisine, pensif et inquiet.

     

    Le lendemain, une nouvelle journée au lycée s’annonce Sakura, Stéphanie, Tiffany, Lionel, Anzu, Sandrine, Yvan, Nadine et Sonia se retrouvèrent devant le lycée pour cette dernière année, ils avaient de la chance de se retrouver dans la même classe.

    Tiffany : Bonjour tout le monde !

    Stéphanie : Bonjour, je suis triste de devoir laisser Lily à la crèche !

    Tiffany : Oui, mais elle ne peut pas venir au lycée !

    Stéphanie : C’est vrai, elle est encore un peu trop jeune !

    Tiffany : Je suis d’accord

    Anthony : Qu’est ce que vous raconter les filles !

    Tiffany (souriante) : Tu pourrais dire bonjour ?

    Anthony (embrassa Tiffany) : Pardon, Bonjour !

    Stéphanie : Bonjour !

    Lionel : Salut à tous, Sakura n’est pas encore arrivée ?

    Yvan : Salut !

    Sonia et Sandrine : Bonjour à vous !

    Sakura (essoufflée) : Je me suis encore levée en retard ! Salut tout le monde !

    Lionel (embrassa Sakura) : Bonjour princesse !

    Stéphanie : On va en classe ?

    Sandrine : Il manque Nadine et Anzu !

    Lionel : C’est vrai où elles sont ces deux-là ?

    Sonia : Aucune idée !

     

    A la bibliothèque du lycée, Nadine et Anzu sont dans une rangée….

    Nadine : Tu as trouvée ?

    Anzu : Oui, le livre des « sorts et enchantements »

    Nadine : Tu crois qu’on va arrivera à faire un peu de magie ?

    Anzu : À part la télékinésie, qui n’est pas très puissante et l’empathie qui revient doucement, je ne sais pas faire grand-chose !

    Nadine : On pourrait demander aux autres, de nous aider ?

    Anzu : Oui, mais je voulais qu’on fasse des trucs toutes les deux !

    Nadine : ……..

    Anzu (murmurant) : Je t’aime Nadine

    Nadine : ….

    Anzu : Ca fait bizarre, je sais (rire nerveux) !

    Nadine (murmurant) : Je sais !

    Anzu : Que ressens-tu pour moi ?

    Nadine (confuse) : Je ne sais pas !

    Anzu (tristement) : Je… Il faut qu’on y aille, on va être en retard !

     

    Anzu marcha le long de l’allée suivit par Nadine quand elle sentit un pouvoir, elle stoppa et deux voix se firent entendre !

    Voix 1 (celle d’un homme) : Le maître a dit qu’on passerait à l’action bientôt !

    Voix 2 (celle d’une femme) : Je suis impatiente !

    Voix 1 : Il faut se concentré !

    Voix 2 : Je sais, il n’aime pas les échecs, quand Shawn est revenu les mains vides….. Bouh !!...

    Voix 1 : Mais nous sommes bien plus puissant que lui !

    Voix 2 : Bon aller, on y va ?

    Voix 1 : On est parti !

    Les deux personnes passèrent devant Anzu et Nadine, elles virent leurs visages. La femme est plutôt grande brune, avec les yeux verts et un nez fin, l’homme est grand, avec les yeux bleus

    Nadine : Qui étaient ces deux personnes ?

    Anzu : Des amis de Shawn, enfin je veux dire que c’est la même personne qui les a envoyé

    Nadine : Il faut prévenir Sakura !

    Anzu : Oui, on y va !

     

    Nadine et Anzu arrivèrent en classe, juste à temps, et ne purent parler à Sakura qu’à la récré de dix heures…..

    Lionel : Tu veux dire que ce foutu sorcier à envoyer d’autres magiciens pour s’en prendre à Sakura

    Anzu : C’est ce que j’ai compris en tout cas !

    Nadine : Je confirme

    Tiffany : Il faut pas s’inquiéter, sinon on risque se prendre trop la tête

    Anthony : Tu as raison, il faut juste qu’on se tienne prêt.